Articles

Gérer les sollicitations financières sans mettre en péril sa santé financière

J’ai hérité de mon père de ce besoin d’aider qui est en conflit perpétuel avec « la financière » en moi qui est plutôt stricte quand il s’agit de discipline budgétaire. C’est parfois difficile quand on a été soi même soutenue financièrement de décider d’investir d’abord dans notre stabilité financière. Mais je vous le garanti vous pourrez ensuite aider de façon pérenne.

Les sollicitations financières en Afrique: une alternative à un système social moins efficient

Les sollicitations financières en Afrique viennent suppléer la fonction de redistribution de l’État. Notre système de sécurité sociale étant moins bien structuré, le vide est comblé par des habitudes qui permettent d’assister les moins bien nantis. S’il est vrai qu’un grand-frèrisme parfois malsain s’y adosse, ce système permet d’éviter des drames et de soulager des proches ou des inconnus en détresse. J’ai été témoin de scènes traumatisantes, de décès fautes de moyens. Et je ne vous parle pas de fortes sommes, nous parlons parfois de moins de 10 000 fcfa!

Une fois, au centre communautaire de mon quartier, une dame retournait chez elle avec son bébé souffrant sans les médicaments prescrits faute de moyens suffisants. Son ordonnance coutait 4000 F CFA. Je n’ose pas imaginer la suite si mon frère n’avait pas suivi la scène et réglé pour elle. Si vous avez déjà été sollicité au mauvais moment pour vous, par un proche pour faire face à une urgence et que vous vous êtes retrouvé dans l’incapacité d’y répondre cet article est pour vous. Je parle uniquement des cas où vous auriez voulu pouvoir aider.

Les limites de cette solidarité informelle

Certains donateurs exploitent cet état de fait. Il y a dans toutes les familles cet oncle ou cette tante que tout le monde sollicite et qui en retour impose son avis à tort et à travers. Il/ elle est en général à l’abri de tous commentaires même sur les abus qu’il/ elle peut commettre.

Du côté des solliciteurs il y a ses proches qui vous harcèlent comme si l’assistance leur était due en toutes circonstances. Ils espèrent parfois même pouvoir financer leur train de vie avec les aides au lieu de l’adapter à leurs niveaux de revenus.

Préserver sa santé financière en restant solidaire, c’est possible!

Comment s’organiser afin de soutenir cette solidarité sans encourager le nivellement par le bas que causent les abus ?

Prévoyez dans votre budget mensuel une rubrique « dons »

Budgétiser c’est partir de sa réalité et créer une nouvelle routine économique qui nous permettra d’atteindre nos objectifs. Les sollicitations financières ne disparaitront pas parce que nous avons décidé de mieux gérer nos ressources alors autant en tenir compte. En anticipant vous pourrez déterminer un montant raisonnable pour votre bourse.

Classifiez et ne vous sentez obligé de répondre à toutes les sollicitations

Il y a des situations urgentes, un cas de maladie, une rentrée scolaire, etc. pour lesquels il faut agir au plus vite. Il y a par contre des dépenses de prestige (mariage, baptême, achat divers, …) qui ne sont pas inutiles mais peuvent être ajustées au niveau de revenu du premier concerné. Je recommande fortement de vous limiter à un montant raisonnable pour vous. J’insiste raisonnable pour vous.Dans tous les cas quand vos proches constatent que vous n’êtes pas émotionnels quand il s’agit d’argent cela facilite les échanges.

Allez-y graduellement mais soyez fermes et claire.

Le fait qu’on vous sollicite ne vous autorise pas à donner des leçons sur le style de vie des autres mais vous êtes en droit de leur indiquer vos limites. Votre réputation fera le reste si vous vous y prenez bien, acceptez d’être méchant pour certains afin de pouvoir aider quand cela est vraiment utile et important.

J’ai hâte de lire vos astuces en commentaires.

Pas de commentaire

    LAISSER UN COMMENTAIRE