Articles

Libérez-vous des pensées limitantes sur l’argent

Que pensez vous de la richesse?

Êtes-vous familier de la croyance selon laquelle l’argent est la source de tous les maux ? Pensez-vous que la richesse est acquise uniquement au prix de pratiques inavouables ? Ou encore qu’on ne peut pas être spirituel et riche?

Beaucoup souhaitent être riche mais ne parleraient jamais ouvertement de cette aspiration ou ne se l’avouent pas. Dans certaines cultures on ne parle pas d’argent, c’est un sujet tabou. D’autres encore associent le caractère antipathique ou les actes peu honorables de certaines personnes aisées à leur richesse. Alors pour eux, toutes les personnes financièrement confortables sont suspectes, peu fréquentables.

Si vous entretenez ces pensées et y adhérez consciemment ou pas, elles vous empêchent surement d’améliorer votre santé financière. Nos besoins sont illimités encore plus dans la société de consommation dans laquelle nous évoluons. Générer plus de revenus nous permet de faire face aux imprévus, de lisser notre niveau de vie sur le long terme et d’aider les autres si nous le souhaitons.

Comment vous libérer de toutes ces pensées limitantes et atteindre votre plein potentiel financier? Que savez vous vraiment de la monnaie? Je vous propose de faire plus ample connaissance avec l’argent.

La monnaie

A moins de produire tout ce dont nous avons besoin pour vivre nous sommes amenés à acquérir des biens produits par autrui. La division de travail a permis d’améliorer la productivité collective et la qualité des biens mais a également fait augmenter le nombre de transactions réalisées entre les agents économiques. Dans une économie de troque ce volume de transaction devient très vite problématique. En effet pour qu’un échange se fasse il faut une double coïncidence de besoin. Si je souhaite offrir deux heures de formation en échange d’une séance chez la coiffeuse, il me faudra trouver une coiffeuse qui est intéressée par ma formation et sait faire les tresses que je souhaite. Et pareil pour me soigner, enseigner mes enfants etc. Vous imaginez la journée que cela vous ferait d’identifier tous les prestataires dont vous avez besoin et de proposer ce dont ils ont besoin ? Il nous faudra parfois penser à des échanges triangulaires : j’offre ma prestation à X qui en offre une à Y qui en a besoin et Y en retour me donne ce dont j’ai besoin. Je ne vous ferai pas la chaine plus longue je pense que vous avez compris l’idée. Pour faciliter tout cela la monnaie intervient.

A quoi sert la monnaie ?

Elle a 3 fonctions : celle d’intermédiaire des échanges, d’unité de compte et de réserve de valeur.

En tant qu’unité de compte, elle permet d’exprimer la valeur de tous les biens et services dans une unité commune et facilite de ce fait les comparaisons et les calculs économiques.

Moyen de règlement et instrument d’échange immédiat. Elle nous permet de lever la contrainte de double coïncidence de besoins. Si on souhaite une voiture alors qu’on possède un vélo, on n’a plus besoin de trouver un propriétaire de voiture qui souhaite un vélo. Elle nous permet également de nous libérer de nos dettes.

Réserve de valeur. La monnaie peut être conservée en vue d’une utilisation ultérieure. C’est la naissance de l’épargne, on peut désormais garder les fruits d’une vente et lisser ses revenues sur le long terme.

La monnaie est un  bien qui facilite les transactions économiques et pour bien remplir ces fonctions elle doit inspirer confiance.

Au départ elle avait une valeur intrinsèque ou symbolique justement pour créer la confiance nécessaire. Entre pièces de métaux précieux (or ou argent) et biens divers tels que le sel ou les cauris la monnaie a depuis évoluée. La confiance qu’elle inspire est plutôt liée à la qualité de l’institution émettrice.

L’argent et nos valeurs morales

L’argent est un outil. En lui-même il ne détermine pas notre valeur morale. Ne vous bridez pas en liant l’argent à tous les maux, vous vous freinerez inconsciemment  avec ces pensées. Si vous offrez de la valeur à des clients qui ont besoin de votre solution vous générerez de l’argent. Et si vous avez de bonnes bases en finances vous pourrez maximiser l’utilisation de vos revenus, être confortable.

Si vous devez retenir trois choses de cet article

  • Vous n’êtes pas obligés de transiger avec vos valeurs pour atteindre la stabilité financière.
  • L’argent que vous avez ou pas ne dit rien de vos valeurs morales.
  • Il n’y a aucune vertu à être pauvre.

Les difficultés financières peuvent découler de choix qui respectent vos valeurs. Le manque est alors un effet secondaire et non l’objectif principal de votre choix. Vous pouvez perdre des opportunités de devenir riche parce que le moyen proposé ne respecte pas vos valeurs et vous aurez raison. Parce qu’en général vous serez amené à répéter le processus qui a généré des revenus. Alors si vous n’êtes pas alignés avec, soit il sera de plus en plus difficile de le faire, soit vous allez finir par altérer vos valeurs, par vous en éloigner. Plutôt que de chercher à vous maintenir dans le manque financier, cultivez vos valeurs en trouvant des moyens compatibles de générer des revenus.

Si vous augmentez votre valeur nette vous pourrez apporter un plus à ce monde. C’est une mission en soi de se donner les moyens financiers d’accomplir votre mission de vie, votre « why ». Et l’argent est un excellent serviteur si vous savez y faire.

La littéracie financière comme outil de développement

Comme vous le savez si vous me suivez sur les différents réseaux sociaux je suis convaincu que le développement qui produira des fruits sur le long terme dans les pays en développement est celui qui sera porté par les individus eux même, le développement du bas vers le haut. Il permettra de décupler l’impact des projets financés par l’aide au développement. Et pour y participer en initiant des actions telles que celle que j’engage ici qui est de vulgariser l’éducation financière de base, il faut un minimum de moyens. En nous donnant les moyens de porter nos projets nous renforcerons nos valeurs et ce en quoi nous croyons deviendra concret. Alors abonnez-vous et continuons de travailler ensemble à mettre nos finances au service de nos objectifs.

Merci d’avoir lu cet article jusqu’à la fin s’il vous a plu laissez un commentaire et partagez le. A très vite pour un nouveau billet. D’ici là prenez soin de vous et de vos finances.

Nancy KOUAKOU BOUTIN

Diplômée de la London Metropolitan University d'Angleterre, de l'Université de Grenoble en France et de l'Université Félix Houphouet Boigny de Côte d'Ivoire. Nancy est engagée pour le développement et passionnée d'Afrique. Fortement attachée à son héritage culturel ouest africain, elle est très ouverte. La différence des autres voilà ce qui l'enrichie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *